FR / NL                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                   Rechercher       


E S P A G N E
 
L'arrêté n° PRE/1282/2007 du ministère de la présidence, du 10 mai 2007, relatif à la preuve des moyens financiers dont doivent disposer les étrangers afin de pouvoir entrer en Espagne, prévoit les moyens financiers dont les étrangers doivent apporter la preuve pour entrer en Espagne:
 
a)    Depuis le 1er janvier 2019, les étrangers ne relevant pas du droit communautaire doivent apporter la preuve qu’ils disposent quotidiennement, pour subvenir à leurs besoins durant leur séjour en Espagne, d'une somme équivalant à 10 % du salaire minimum interprofessionnel brut, tel que fixé par le décret royal n° 1462 du 21 décembre 2018 établissant le salaire minimum interprofessionnel pour 2019, et s’élevant à 95 EUR par personne et par jour ( ou à son équivalent légal en monnaie étrangère). Ce montant est multiplié par le nombre de jours pendant lesquels l’intéressé envisage de rester en Espagne, ainsi que par le nombre de personnes voyageant à sa charge Ledit montant s’élève, en tout état de cause, par personne, à 90 % du salaire minimum brut national (855 EUR ou à son équivalent légal en monnaie étrangère), indépendamment de la durée de séjour prévue;
b)   Pour le retour vers le pays de provenance ou pour le transit vers des pays tiers, les étrangers pourront être tenus de prouver qu'ils possèdent le ou les billets nominatifs, incessibles et à dates fixes, pour le moyen de transport prévu.
L'étranger doit prouver qu'il dispose des moyens financiers indiqués en produisant ces derniers, s'il les détient en espèce, ou en produisant des chèques certifiés, des chèques de voyage, des cartes de paiement, ou des cartes de crédit, accompagnés de l'extrait de compte bancaire ou d'un carnet de banque mis à jour (ne sont pas admises les cartes délivrées par des entités bancaires ni des extrait bancaires d'Internet) ou tout autre moyen permettant d'apporter la preuve des montants disponibles, tel que le crédit de ladite carte ou dudit compte bancaire.