FR / NL                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                   Rechercher       

Belgique

A partir du 01/01/2015 :

La loi prévoit en général la vérification de moyens de subsistance suffisants sans en préciser des modalités contraignantes. La pratique administrative est la suivante : 

  • Etranger résidant chez un particulier : il doit pouvoir disposer d'environ 45 € par jour de séjour envisagé
  • Etranger résidant dans un hôtel : il doit pouvoir disposer d'environ 95 € par jour de séjour envisagé

La preuve des moyens de subsistance peut être apportée par le biais d'un ou de plusieurs des moyens suivants :

  • un engagement de prise en charge, souscrit par la personne qui hébergera l'étranger en Belgique et légalisé par l'administration communale du lieu où il réside. L'engagement de prise en charge porte sur les frais de séjour, de soins de santé, d'hébergement et de rapatriement de l'étranger, au cas où ce dernier ne pourrait y faire face, et pour éviter qu'ils ne soient supportés par les pouvoirs publics. Il doit être souscrit par une personne solvable et, s'il s'agit d'un étranger, en possession d'un titre de séjour ou d'établissement. Vous retrouverez de l'information détaillée sur cette procédure sur le document standard ''engagement de prise en charge'' (annexe 3 bis)
  • de l'argent liquide (cash)
  • des cartes de banques ou de crédit et des cartes prépayées avec lesquelles de l'argent liquide peut-être retiré de manière légale en Belgique.
  • des chèques de voyage. 

En outre, dans la plupart des cas, l'intéressé doit présenter un titre de transport (billet d'avion) lui permettant de retourner dans son pays d'origine ou de résidence, ou dans les autres cas, un billet d'avion pour un transit vers une destination extra-Schengen